Fiche

Retour

Etonnante Cité de la Benauge

Bordeaux - La Benauge

Le plus CAUE

Le parc a constitué une étape lors du Rallye urbain « Vues d'ailleurs » organisé par le CAUE de la Gironde pour la biennale Agora 2017

Programme

Une unité résidentielle de 612 logements autour d'un vaste jardin public

Concepteur(s)

Jean Royer urbaniste-conseil de la ville (plan-masse) - 1ère tranche : Paul Volette, Robert Léon - 2ème tranche : Jacques Carlu, Maurice Babin, Michel Joly

Maître(s) d'ouvrage

Office Public des Habitations à Loyer Modéré (OPHLM) de la Ville de Bordeaux (devenu aquitanis en 1994)

Type de réalisation

Urbain

Date de réalisation

1955

Surface

Non renseigné

Coûts

Non renseigné

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Mots clés

cheminementbétoncité-jardinquartiervégétalisation

Sur la carte

Il existe des cités où, de passage, l’on se sent bien.                           



Bien souvent, elles sont dotées d’immeubles de logements à taille humaine et bien conçus, d’équipements socio-culturels variés et d’espaces verts de qualité. La place qu’elles accordent à la voiture est minime, préférant la laisser au pourtour de leur site pour favoriser les circulations douces en leur sein.

Ce pourrait être le petit Vauban à Freiburg, c’est la cité de la Benauge à Bordeaux, parmi les premiers grands ensembles du territoire national, inspirée du concept de « ville verte ».



Sur des terrains appartenant à Jules Pinçon, entrepreneur, sont construits sur un plan masse établi par Jean Royer (architecte de la ville de Bordeaux), à partir de 1948, dix immeubles disposés en peigne autour d’un vaste jardin public. D’une hauteur de cinq étages, les bâtiments d’architecture régionaliste sont recouverts de bossage et d’une toiture en tuiles.

Mais, dans cette période d’après guerre, il faut construire vite, dense, à prix raisonnable et en masse. L’architecte parisien Jacques Carlu propose alors deux immeubles de dix étages face aux bâtiments de la première tranche. Leur architecture est résolument moderne : verticalité des dix étages, horizontalité des baies, construction sur pilotis et toiture terrasse.

3 000 locataires s’installeront à partir de 1955 dans cette ville verte où la circulation est rejetée à l’extérieur. Autour du grand jardin, des équipements collectifs type école, crèche, salle de sport et piscine seront construits.



Ainsi, si les expérimentations d’écoquartiers constituent des réponses aux enjeux actuels, la construction de la cité de la Benauge, est un exemple des enjeux de son époque : l’après-guerre de crise du logement. Elle a su revoir son mode constructif pour répondre rapidement et efficacement à la pénurie. C’est pourquoi la structure en béton armé avec remplissage de pouzzolane   des deux bâtiments de 10 étages remplace la pierre de taille utilisée pour les immeubles de 5 étages.





Schéma ©CAUEGironde



Le parc Pinçon

Ce vaste jardin planté de beaux arbres était à l’origine agrémenté d’un bassin pour enfants figurant les contours du bassin d’Arcachon.

En 2016, la direction des Parcs et jardins de la ville de Bordeaux propose un projet de revalorisation du parc : des eucalyptus sont plantés pour marquer l’entrée du parc rue Poincaré, une nouvelle aire de jeux pour les enfants est réalisée, des grilles métalliques aux entrées du parc permettent de minimiser l’accès aux scooters ...

Concernant la gestion des eaux pluviales, une mission a été confiée à l’agence ATM. Le projet a été réfléchi en lien étroit avec le paysage du parc, aussi bien pour le stockage que pour l’infiltration. Noues, rivières sèches, tranchées drainantes, caniveaux à ciel ouvert et prairies laissent place à la biodiversité.



Le projet de rénovation urbaine Bordeaux 2030...  


CAUE Gironde

283 rue d’Ornano - 33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 97 81 89
www.cauegironde.com