Fiche

Retour

La Petite Maison

Bordeaux - Avenue Thiers

Le plus CAUE

Besoin d'un conseil pour votre projet d'habitat ? Le CAUE de la Gironde conseille gratuitement les particuliers lors de ses permanences...

Programme

Rénovation d'une maison et son garage

Concepteur(s)

Fanny Perier Architecte / BET Thermique Olivier Martinez

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Rénovation

Date de réalisation

2014

Surface

85 m²

Coûts

94 000 € HT ; soit 1105 €/m² HT

Crédits photos

© Agnès Clotis (sauf photo n°1 CAUE de la Gironde)

Mots clés

boissobriétématériau naturel bio-sourcérénovationmétalescalier

Sur la carte

Comment rénover une maison le plus simplement possible, en misant sur des matériaux sains et économes ?



La maison existante est située dans le centre de Bordeaux, en recul de la rue par un petit jardin au sud sur lequel s'orientent les façades. L'enveloppe existante en pierre est conservée, rhabillée de métal perforé pour les ouvertures et la façade de la partie atelier.

Le métal permet de filtrer la lumière et ainsi d'éviter les surchauffes en été. Le reste de la façade est recouvert d'un enduit chaux chanvre qui offre une bonne inertie. La maison toute en longueur est organisée selon un principe simple : un espace « sale » et un espace « propre ».



 Plans de la maison ©Fanny Perier architecte


  L'espace « sale » : C'est par là que l'on entre, l'atelier installé dans l'ancien garage est un espace tampon. Isolé mais non chauffé, un grand sas double hauteur où déposer ses affaires avant l'accès aux pièces de vie, où bricoler ou même stocker.  

L'espace « propre » : Un coulissant double vitrage ouvre sur le reste de la maison. Au rez-de-chaussée un espace rassemble la cuisine et le salon. A l'étage on trouve une chambre et une salle d'eau, également dans le même espace. Ici les limites des pièces traditionnelles sont brouillées : le lavabo s'installe en plein milieu de la pièce, comme une large douche en zinc, derrière laquelle se cache une petite alcôve.



Si l'intimité est abordée différemment dans cette petite maison, c'est parce qu'elle sert de résidence alternée pour un couple, une semaine sur deux. Cela autorise ainsi des espaces plus ouverts entre eux.   Un poêle à bois au rez-de-chaussée constitue l'unique système de chauffage, efficace pour cette petite surface. Et la chaleur remonte le long des parois à l'étage, où le plancher existant est percé par endroits. Utile à la fois pour le chauffage de l'étage mais aussi pour laisser passer des lames de lumière au rez-de-chaussée dans cette maison ouverte seulement au sud.

Le mur au nord est recouvert d'un bardage en peuplier, et ce jusqu'à la souface du toit en pente, où l'alternance des tailles de lames créé un motif rythmé. Sur les autres murs on retrouve l'enduit chaux chanvre, dont la rugosité contraste avec l'aspect lisse et clair du bois.   Le projet a été conçu en collaboration avec un énergéticien, afin d'intégrer les contraintes hygrométriques fortes, d'une maison en contrebas sur un terrain marécageux.

Ainsi au sol le choix d'une dalle en béton de chaux résiste aux variations de température, et différents niveaux d'humidité. Tous les matériaux sont utilisés bruts, autant pour leurs propriétés « respirantes » que pour leurs qualités plastiques, et la peinture volontairement interdite.  



 

Coupe sur le séjour ©Fanny Perier architecte



CAUE Gironde

283 rue d’Ornano - 33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 97 81 89
www.cauegironde.com